Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 07:09

Pychothérapie des victimes Gérard LopezPage 138
Un premier point essentiel est à présenter : l'hypnose traditionnelle 


– celle qui fut utilisée par Freud, Charcot et ses élèves, et persiste encore dans certaines écoles, basée sur le phénomène de suggestion directe appliquée au patient – est une contre-indication au traitement du psychotraumatisme.

En effet, le sujet a été victime d'une prise de pouvoir par son agresseur ou par le psychotraumatisme. Il a subi ou a vécu, contre son gré une situation destructrice. L'hypnose traditionnelle véhicule une prise de pouvoir effective de l'opérateur sur son sujet.

En fait, il s'agit d'un phénomène de suggestibilité bien connu en laboratoire de psychologie qui caractérise environ 40 % des personnes. L'on peut concevoir aisément que cette emprise développée par l'opérateur qui manipule l'hypnose traditionnelle, puisse être mal vécue par un patient qui vient d'être lui-même victime d'une autre emprise. De plus, tenter d'incruster dans l'inconscient d'une victime la suggestion qu'il est guéri, qu'il va oublier, suggestion parfois innocemment énoncée, mais toxique pour l'appareil psychique, est irrespectueux pour l'écologie psychique du sujet. Il s'agit d'une hétéro-suggestion qui sera automatiquement rejetée par l'inconscient (au sens ericksonien) car issue d'un appareil psychique différent: véritable rejet « immunitaire » d'une greffe incompatible.
Un dernier point à souligner :
il ne faut jamais utiliser l'hypnose dans la recherche de souvenirs traumatiques. Le risque de créer un faux souvenir est majeur. Le thérapeute doit pouvoir résister à la demande qui lui est régulièrement faite, tant par les patients, que certains services de police ou de gendarmerie. Ils ignorent parfois que l'hypnose ne peut être utilisée en justice et conseillent aux victimes de se présenter spontanément à un hypnothérapeute afin de retrouver les traits du visage de l'agresseur et les rapporter ensuite pour établir un portait robot. 
Ces pratiques doivent être systématiquement refusées car elles peuvent conduire à des drames humains aux cohséquences insoupçonnables.
L'hypnose ericksonienne, qui a le souci du respect et du libre arbitre est donc une excellente indication du traitement du psychotraumatisme puisqu'elle permet à la victime de trouver, au cours de l'état hypnotique, les différentes ressources personnelles qu'elle pourra utiliser pour guérir de son trauma.


Autres billets sur la Psychothérapie des victimes 

1/ Psychothérapie des victimes : Traitements, évaluations, accompagnement. Gérard Lopez, Aurore Sabouraud-Séguin, Louis Jehel
2/ Le concept de résilience peut être confondu avec la "résistance" par Gérard Lopez & Arianne Casanova
3/ L'état de stress post-traumatique – ESPT (F43.1)
4/ La dissociation péritraumatique et les troubles dissociatifs (F44) par Gérard Lopez & Arianne Casanova
5/ Les troubles graves de la personnalité : Desnos (F60.31)
6/ Evaluation auprès d'une personne souffrant d'un trouble psychotraumatique par Louis Jehel, Marc Sylvestre, Patrice Louville
7/ La combinaison entre psycho et chimiothérapie par François Ducrocq, Guillaume Valva & Olivier Cottencin
8/ La prochaine version de DSM devait introduire la catégorie de l'état de stress post-traumatique par Jean-Michel Thurin
 9/ huit thèmes qui accompagnent un traumatisme sévère par M. J. Horowitz
10/ Les évitements après un ESPT par Aurore Séguin-Sabouraud
11/ Les indications de la thérapie EMDR – Eye Movement Desensitization Reprocessing par Patrick Zilhardt
12/ Le traitement cognitivo-comportemental de l'ESPT par Aurore Séguin-Sabouraud
13/ L'hypnose dans le traitement du psychotraumatisme par Victor Simon
15/ Le phénomène de vigilance parallèle par M. Yapko 
16/ Une technique hypnotique spécifique pour traiter les viols par inceste par Victor Simon
17/ Les 8 C dans le traitement de l'agression sexuelle par Victor Simon
18/ De nombreuses victimes échappent à tout traitement par Gilbert Vila
19/ Les conséquences de la maltraitance ne s'arrêtent pas avec la fin des actes pervers par Gilbert Vila


• Les groupes de paroles par Catherine Morbois et Marie-France Casalis dans Psychothérapie des victimes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références