Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 07:05

Logo-observatoire-de-la-violence-educative-ordinaire.jpg

 

 

 

 

Vendredi, 19 Novembre 2010

Par Olivier Maurel, fondateur de l'OVEO

Si j’avais à recommander à des étudiants un livre qui fasse le tour des recherches actuelles sur la violence et l’agression humaine, c’est certainement le livre de Laurent Bègue que je choisirais.

Laurent Bègue est membre de l’Institut universitaire de France et professeur de psychologie sociale à l’université de Grenoble, où il dirige le laboratoire interuniversitaire de psychologie “Personnalité, cognition, changement social”. Il a écrit un grand nombre d’articles sur l’agression et sur le rôle du sentiment de justice dans les relations sociales. J’avais eu le plaisir de le rencontrer en 2002 au cours d’un colloque et j’avais déjà été frappé par la clarté et la solidité de son exposé.

Dans ce petit volume de 150 pages (paru chez Dunod en septembre 2010), il réussit à faire le point, de façon très claire, sur l’état présent de la recherche sur l’agression humaine. Toutes ses affirmations sont fondées sur des enquêtes précises constamment référencées, ce qui fait de son livre une véritable mine d’informations infiniment plus sûres que tout ce qu’on peut trouver dans la plupart des livres récents sur la violence.

Par rapport à un bon nombre de ces livres, ce qui contribue à la clarté de l’argumentation de Laurent Bègue, c’est qu’il a eu soin de dissiper le brouillard de la théorie dominante qui, en France, obscurcit la majorité des recherches sur la violence : la théorie des pulsions de Freud. Il n’y va pas par quatre chemins : « Aujourd’hui, l’idée d’instinct de mort n’est plus jugée crédible ni scientifiquement utile pour expliquer les conduites destructives. [...] Leur compréhension contemporaine fait l’économie de la psychanalyse. L’approche freudienne n’a plus aujourd’hui sa place dans la recherche scientifique sur l’agression, notamment du fait de l’impossibilité de procéder à un test empirique de ses principales hypothèses. » (P. 40-41.) Une fois cela dit, le terrain est dégagé pour que la recherche puisse se faire sur des bases solides.

Pour lire la suite du billet, cliquez sur le logo de l'OVEO


 

Autres billets sur L'agression humaine de Laurent Bègue
1/ L'agression humaine
3/ Qu'est-ce que l'agression ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier Maurel - dans Agressions en tous genres
commenter cet article

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références