Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 06:31

Jeanne Cordelier Reconstruction

Reconstruction, c'est d'abord le livre de l'ivresse d'exister, de l'ivresse d'aimer. Par quel miracle la petite fille abusée à onze ans par son père, l'adolescente livrée à dix-huit ans par sa mère à un proxénète qui allait la prostituer quatre ans et demi sur les trottoirs de Paris, avec épisodes dans ces « maisons d'abattage » où l'on envoyait les récalcitrantes pour les dresser, par quel miracle allait-elle découvrir l'ivresse de vivre enfin ?

…/…

Comment imaginer que dans cette vie verrouillée, placée dès le départ sous le signe de la violence, va surgir ce miracle qu'on appelle résilience ? Une résilience fondée sur l'amour et l'écriture qui vont réussir à ouvrir la porte de ce qu'elle va appeler sa reconstruction.

« Ce qui a fait que le système se déglingue, c'est que je suis tombée amoureuse. Mais pas amoureuse comme ça, folle amoureuse. […] A la vue de [cet homme] je retrouvais quelque chose qui datait d'avant la souillure. »

Cette phrase, c'est sans doute le moment de basculement et la clef de tout ce livre, dont Jeanne Cordelier va nous faire partager les étapes. Imprévues, passionnantes, douloureuses aussi, et longtemps fragiles et menacées car on ne quitte pas le milieu comme on claque une porte. On n'oublie jamais son enfance piétinée, les trahisons de ses proches, ses propres errements sur un chemin où ne règnent pas les lois coutumières.

« L’inceste, c'est pire que la prostitution », dira-t-elle quelque part. Cette reconstruction, c'est le versant lumineux de La Dérobade. On y retrouve ce qui avait assuré le succès phénoménal de son premier livre : ces traits de caractère insolites qui ont survécu aux drames de sa vie : la générosité, l'empathie, l'absence totale de rancune envers les artisans de son malheur et – oui, j'ose le dire – une fraîcheur d'âme et une capacité d'aimer intactes et aussi une poésie qui l'ont sûrement sauvée autrefois de la destruction.

…/…


Autres billets sur Reconstruction de Jeanne Cordelier

1/ Reconstruction de Jeanne Cordelier

2/ Jeanne Cordelier : Le second souffle

4/ Reconstruction de Jeanne Cordelier par le Figaro.fr 

5/ Aimer après l'inceste

6/ Comment devient-on après les viols par inceste ?

7/ Famille d’incestueurs

8/ La peur de l'abandon après une enfance violée

9/ Rêve d'inceste

10/ Le vide, l'abandon
11/ Dissociation

12 / Avec les viols par inceste, les échecs scolaires

13/ La chronique littéraire de Jean-Claude Lebrun : Jeanne Cordelier. L’autobiographie nécessaire

14/ Un corps que je ne connais pas
15/ "Reconstruction", de Jeanne Cordelier : la deuxième vie de Jeanne Cordelier par Fabienne Dumontet

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoîte Groult - dans Livres résilience
commenter cet article

commentaires

lizier 22/04/2010 18:06



Merci à vous bon courage pour la suite


Nicolas



lizier 21/04/2010 23:39



Bonjour,

Je suis graphiste, actuellement à Montréal seriez-vous intéressé par mes services pour différents travaux de graphisme.

Voici mon site: http://www.nicolaslizier.com

Je vous remercie bonne journée

Nicolas
Graphiste



E.T. Documentaliste 22/04/2010 07:29



J'ai abandonné la partie, pas assez de travail, je suis devenue documentaliste après avoir repris mes études, mais je laisse votre commentaire en ligne au cas où quelqu'un serait interessé.


Bon courage



Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références