Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 16:53

Pages 45-46

Je reçois nombre d'ouvrages dont les auteurs relatent des cruautés inouïes subies dans leur enfance et déclarent dès les premières pages qu'ils ont tout pardonné à leurs parents. Chez tous ces hommes et ces femmes, se manifeste sans ambiguïté la compulsion de répétition, qui contraint à reproduire l'imposture dont jadis on a été victime. Elle s'exprime principalement dans l'affirmation, proclamée haut et fort par les religions, que le pardon entraîne la guérison. Affirmation à laquelle les faits apportent un démenti éclatant. Il n'est pas libre, celui qui doit faire des sermons.

Voudrais-je dire par là que le pardon des crimes commis envers l'enfant est non seulement inefficace, mais encore nocif ? Oui, c'est exactement ce que je veux dire. Car le corps ne comprend pas les préceptes moraux. Il lutte contre le déni des véritables émotions et pour que la vérité accède à la conscience. Cette vérité a été refusée à l'enfant : il lui a fallu, pour survivre, se mentir et se montrer aveugle aux crimes de ses parents. L'adulte, lui, n'y est pas obligé, et s'il persiste quand même, il le paie cher, au prix de sa santé. Ou bien il fait payer autrui : ses enfants, ses patients, ses subordonnés, etc.

 


Autres billets sur Ta vie sauvée enfin

1/ Ta vie sauvée enfin

3/ « Tu dois t'aimer toi-même » 

4/ Ecrire pour laisser émerger la véhémente indignation

5/ Arrêter la reproduction du sadisme parental

6/ La distinction entre émotion et sentiment


*/ Virginia Woolf par Alice Miller

Partager cet article
Repost0

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références