Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 07:25

Cyrulnik Je me souviensPage 50

Un autre mécanisme de défense, le déni, 
consiste à éviter d'évoquer ce qui fait souffrir. 
Enfant, je me rappelle d'une très belle gravure 
de Gustave Doré dans la Bible, une gravure de 
Loth et de ses filles. Chacun s'en souvient, 
Dieu dit à Loth : «Ne te retourne pas, ne 
regarde pas en arrière les incendies de Sodome, 
sinon tu sera transformé en statue de sel. » Pour 
moi, à l'époque, ce sel ne pouvait être que le 
sel des larmes. J'ai donc fait de cette histoire 
une règle de vie : « Il me faudra toujours aller de 
l'avant, ne jamais pleurer, jamais me plaindre, 
ne pas me retourner. » Ça a été jusqu'à présent 
ma stratégie de survie, comme tous ceux qui 
enclenchent un processus de résilience.


Autres billets tirés du livre De chair et d'âme
2) Epistémologie de la ratatouille

Autres billets à propos de Je me souviens
Autres billets critique du concept de résilience
Partager cet article
Repost0

commentaires

Nina 16/07/2010 10:02



Certes je regarde devant moi, mais j'ai un oeil sur mon rétroviseur personnel. Il est nécessaire, voire vital, de ne pas s'engager sur des sentiers nocifs identiques, ou presque, à ceux qu'on a
déjà foulés.



E.T. Documentaliste 16/07/2010 10:29



Mon travail sur la résilience envers laquelle je suis sceptique depuis longtemps m'amène a pouvoir dire que c'est une imposture.


Je vais suivre le cours de DU de victimologie à Paris V Descartes à la rentrée, et il devient nécessaire de dire que nous devons soigner les victimes afin qu'elles
ne reproduisent pas.


Toute la criminologie démontre qu'un criminel est très souvent une personne maltraitée qui reproduit parce qu'elle n'a pas exprimé et analysé ce qu'elle a
vécu.



Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références