Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 19:04

L-inceste---Que-sais-je-copie-1.jpgp. 78
Dans « Principe de relation et néocatharsis », Ferenczi 
écrivait que « parents et adultes peuvent en fait vraiment aller très loin dans leur passion érotique pour les 
enfants ( ... ) »1, et ce même texte proposait des hypothèses sur la constitution de l'amnésie consécutive au 
traumatisme en invoquant la constitution d'une « psychose passagère » comme première réaction à un choc. 
La psychose passagère se conçoit comme « une rupture avec la réalité, d'une part sous forme d'hallucination négative (perte de conscience ou évanouissement hystérique, vertige), d'autre part souvent sous la 
forme d'une compensation hallucinatoire positive immédiate qui donne l'illusion du plaisir »2. Sous l'effet 
du choc, il y aurait « clivage psychotique d'une partie 
de la personnalité » mais « cette partie clivée survit en 
secret ( ... ) »3.
Car l'amnésie radicale n'est pas l'unique moyen de 
tenter de se défendre de tels traumas, et l'un des apports essentiels de la réflexion de Ferenczi est sa compréhension de l'ampleur des clivages qui se mettent en 
place : l'enfant est clivé, il est « à la fois innocent et 
coupable, et sa confiance dans le témoignage de ses 
propres sens est brisée »4. Ferenczi en vient à décrire 
la nécessité d'une « autodestruction psychique » qui, 
en tant que facteur délivrant de l'angoisse, est préférée à la souffrance muette.

___________________________________
1. S. Ferenczi (1930), Principe de relaxation et néocatharsis,
in Psychanalyse /V (/927-/933), Payot, 1982, p. 93.
2. Ibid., p. 94.
3. Ibid.
4. S. Ferenczi (1933), Confusion de langues ... , op. cit., p. 131.


Autres billets sur le Que sais-je ? sur l'inceste
1/ L'inceste – Que sais-je ? par Hélène Parat
2/ Abus ou agressions ? Que sais-je ? sur l'inceste
5/ Le silence des victimes de viols par Inceste éclairé par Ferenczi

Partager cet article

Repost 0
Published by Hélène Parat - dans Dissociation
commenter cet article

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références