Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
11 mars 2000 6 11 /03 /mars /2000 09:40

Vanistendael Le bonheurPage 39
Les enfants du malheur ressentent tous ce besoin de parler, voire d'écrire, peut-être plus encore quand ils deviennent adultes.

Anny Duperey a dédié son livre autobiographique « à tous ceux dont les cris ne sont pas entendus ».

David Bisson, l'« enfant du placard », dont le drame avait bouleversé la France, révèle : « J'ai pu exprimer la colère, la tristesse, et mettre cette souffrance au-dehors... ce livre a été une sorte de libération 19. »

Quant à Catherine Enjolet, professeur de lettres – de l'Être, aime-t-elle à dire –, qui a été victime d'un beau-père incestueux, elle a publié un ouvrage intitulé En danger de silence 20 où elle donne la parole à diverses personnes ayant doublement souffert : d'un drame dans leur enfance, puis du silence forcé dans lequel elles ont été plongées.

Citant en exergue la phrase de Françoise Dolto : « Nous sommes tous sur la planète Taire », cette femme lance ce cri à tous les meurtris de l'existence : « Brisez le silence avant qu'il ne vous brise 21. »

19. D. Bisson et E. de Schonen, L'enfant derrière la porte, Paris, Livre de poche, 
1995.
20. C. Enjolet, En danger de silence, Paris, Robert Laffont, 1999.
21. Ibid., p. 22.


Autres billets sur Le bonheur est toujours possible par Stefan Vanistendael & Jacques Leconte
1/ Le bonheur est toujours possible. Construire la résilience
2/ Les dangers de la naïveté dans la définition de la résilience par Michel Manciaux en cas de Viols par inceste
3/ L'importance du "tuteur de résilience" après les viols par inceste
4/ Savoir écouter la souffrance
6/ Les groupes de paroles
7/ Nancy Palmer propose donc une approche non pathologique pour comprendre un itinéraire de résilience
8/ Un cas exceptionnel de résilience : Victor Frankl
9/ Démagogie – Donner un sens à sa souffrance quand on a subi des viols par inceste
10/ Le pardon, une porte ouverte sur l'avenir
11/ Le soutien de la foi dans la résilience
12/Les stratégies  employées par les personnes résilientes
13/ Le déni face à une situation extrême n'a rien de pathologique, mais constitue au contraire le premier temps de l'adaptation par Nicolas Fischer

Partager cet article
Repost0

commentaires

catherine 16/08/2010 11:03



La phrase de Dolto me fait penser à Jacques Salomé et à deux de ses livres: "T'es toi quand tu parles"  et


 


"Pour ne plus vivre sur la planète Taire"



Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références