Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 19:28

 

Rita Hayworthpage 42

Eduardo, toutefois, ne pouvait pas tenir Rita à l'écart de tous les hommes : d'un jeune blanc-bec, peut-être, mais certainement pas de tous ceux qui, plus âgés et beaucoup plus rusés (des « producteurs », comme ils se présentaient inévitablement, même s'ils ne l'étaient pas), gravitaient autour de la Fox et promettaient à Rita une carrière éclair en échange de ses faveurs.
Pinky Tomlin, un gentil acteur avec qui elle était devenue amie durant le tournage de son troisième film, Paddy D'Day (le rôle le plus substantiel qui lui eût été confié jusque-là, celui d'une jeune Russe, Tamara Petrovitch), lui conseilla avec insistance de repousser de telles offres. Qu'elle ait même pu les prendre en considération nous fournit une indication importante : déjà à seize ans elle pensait sérieusement à se mettre entre les mains d'un protecteur d'un certain âge.
De ceci, Eduardo ne pouvait que se blâmer lui-même.
On constate souvent, chez les femmes qui ont été victimes d'un inceste dans leur enfance, l'absence de ces « mécanismes normaux d'autoprotection » qui caractérisent l'âge adulte et une tendance à chercher un substitut du père, un personnage tout-puissant capable de guider leur vie. Dans leurs relations avec les hommes, elles présentent ce que Freud appelle l'« instinct de 
répétition » – une tendance à retrouver tout au long de leur vie d'adulte les sentiments et les expériences (même douloureux) qu'elles ont connus dans leur enfance. Et – l'histoire de Rita le démontre amplement – ces puissants protecteurs ne se révèlent que trop souvent aussi exploiteurs et abusifs que les pères.

Autres billets sur Rita Hayworth
1/ Livre - Rita Hayworth par Barbara Leaming
2/ Rita Hayworth par Barbara Leaming
3/ Rita Hayworth élevée sous l'emprise et les viols de son père
4/ Rita Hayworth demeurait une élève docile, anxieuse de plaire
5/ Rita Hayworth et sa mère face aux viols par inceste
6/ Rita Hayworth - Parfois elle ne pouvait s'empêcher de pleurer ouvertement devant les metteurs en scène et ses camarades de travail
8/ C'est ainsi que Rita Cansino devint Rita Hayworth, du nom de jeune fille de sa 
mère
10/ Rita Hayworth fait preuve d'une assiduité et d'un amour du travail inhabituels
11/ Les tendances autodestructrices inconscientes qui trop souvent guidaient la conduite de Rita Hayworth
12/ Orson Welles & Rita Hayworth et l'alcoolisme
13/ L'image dévaluée qu'avait Rita Hayworth d'elle-même et son sentiment d'infériorité
14/ Ali Khan & Rita Hayworth et l'argent
15/ La dame de Shanghaï selon Barbara Leaming
16/ Rita Hayworth : être une personne mauvaise et méprisable


La Dame de Shanghai The Lady from Shanghai de Orson Welles avec Rita Hayworth
Rita Hayworth et la maladie d'Alzheimer

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références