Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 07:13

L'aide-mémoire Marianne KédiaPage 13

par Marianne Kédia

Les maladies somatiques graves, l'épuisement ou les états émotionnels extrêmes suscités 
par un traumatisme sont responsables d'un intense rétrécissement du champ de la conscience 
que Janet qualifie de « misère psychologique » : dans cet état de faiblesse de la synthèse 
psychologique, les éléments dissociés de la conscience peuvent se manifester (plus tard, Freud 
et Breuer (1895) dans leur théorisation de l'hystérie, avanceront l'idée contraire selon laquelle 
les souvenirs traumatiques sont activement refoulés par le moi).


La théorie de la « désagrégation » ou « dissociation psychique » (Janet emploie les deux 
termes de façon indifférenciée) est un point fondamental de la théorie janétienne, souvent 
interprété à tort comme un certain mépris de Janet à l'égard des victimes de traumatismes. Il 
ne s'agit en aucun cas de dire que les patients traumatisés sont des « faibles » : le sujet est 
dissocié parce que ses capacités mentales sont affaiblies par de fortes émotions qui altèrent sa 
capacité à intégrer les contenus mentaux dans la conscience.


Autres billets sur L'Aide-mémoire Psycho-traumatologie
1/ Psychotraumatologie par Marianne Kédia et Aurore Sabouraud-Séguin
2/ Une explication de la dissociation par Janet
3/ Que pense Freud de la dissociation par Marianne Kédia ?
4/ La théorie de la Confusion de langue entre les adultes et l'enfant par Sàndor Ferenczi
6/ L'élaboration de la catégorie "ESPT" par Marianne Kédia
8/ L'activation neurovégétative par Aurore Sabouraud-Séguin

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références