Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
1 mars 2000 3 01 /03 /mars /2000 17:29

Vanistendael Le bonheurPage 53
Nancy Palmer propose donc une approche non pathologique pour comprendre leur itinéraire, en tenant compte du fait que la résilience est un processus évolutif, dont elle repère quatre degrés :
• La survie anomique : vivant dans un état de constant chaos, l'individu concentre toute son énergie sur sa survie et sa sécurité. Il ne fait que très peu appel à ses ressources personnelles et à celles de son entourage, et a des pensées et des comportements destructeurs.
• La résilience régénératrice : dans cette phase, se développent des compétences et des stratégies d'adaptation constructives. La personne découvre. des moyens plus efficaces de gérer les défis que lui pose l'existence et commence à faire appel à ses ressources personnelles et à celles de l'entourage. Cette amélioration est cependant incomplète, les périodes de stabilité étant entrecoupées de fréquentes crises.
• La résilience adaptative : les périodes stables sont assez longues malgré quelques coupures. La personne porte un regard positif sur elle-même et éprouve un sentiment personnel d'unité. Elle sait bien utiliser ses ressources personnelles et celles de son environnement, ce qui lui permet d'évoluer.
• La résilience florissante : la personne s'adapte bien aux réalités de l'existence et utilise pleinement son énergie. 
Elle éprouve un profond sentiment d'intégration personnelle et considère que la vie a du sens et qu'elle-même peut la maîtriser.


Palmer, Nancy « Resilience in adult children of alcoholics: a non pathological approach to social work practice», Health and Social Work, août 1997, vol. 22, n° 3, p. 201-209.


Autres billets sur Le bonheur est toujours possible
1/ Le bonheur est toujours possible. Construire la résilience
2/ Les dangers de la naïveté dans la définition de la résilience par Michel Manciaux en cas de Viols par inceste
3/ L'importance du "tuteur de résilience" après les viols par inceste
4/ Savoir écouter la souffrance
5/ L'écriture contre le silence
6/ Les groupes de paroles
8/ Un cas exceptionnel de résilience : Victor Frankl
9/ Démagogie – Donner un sens à sa souffrance quand on a subi des viols par inceste
10/ Le pardon, une porte ouverte sur l'avenir
11/ Le soutien de la foi dans la résilience
12/Les stratégies  employées par les personnes résilientes
13/ Le déni face à une situation extrême n'a rien de pathologique, mais constitue au contraire le premier temps de l'adaptation par Nicolas Fischer

Partager cet article
Repost0

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références