Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 07:55

Fractal goutte détourée

Second recueil – le présent

Fidélité

Lorsque ses amants se penchaient sur elle et qu’elle laissait apparaître ce désir, ils le lui disaient. Bertrand était un guerrier. Le polytechnicien fougueux lui susurrait des « Magnifique féline ! » et elle s’évadait, partait loin, inapte à prolonger ce moment. Il n’aurait pas fallu lui dire cela, c’était un déclencheur, comme la pression sur un robinet pour activer un splendide jet d’eau. Camille plongeait dans le regard doux de Georg, lorsqu’il la roulait sur lui, qu’il ressemblait alors à un gros chat et que sans rien lui dire, ses yeux devenaient verts et fluorescents parce qu’elle s’emballait de ce magnifique désir. Ses longs cheveux pendaient devant son visage qu’il ne pouvait plus voir et elle pleurait.

Ils n’y avaient pris garde les premiers temps de leurs étreintes, mais les larmes leur devenaient insupportables après quelque temps. Camille était frustrée. Elle était aux anges quand ils lui faisaient l’amour, elle se savait aimée, la seule expression d’amour possible, mais il ne prenaient pas le temps de rester avec elle, de prolonger ce moment pour qu’il devienne jouissance. Le septième ciel, elle ne le connaissait que par elle-même. Ce devait être plus facile avec d’autres femmes, puisqu’ils allaient toujours voir ailleurs.

Arrêter d’empiler les histoires trop importantes pour elle, qui s’achevaient cruellement, parce qu’elle s’était mal débrouillée au lit, parce qu’elle était malhonnête et le savait. Camille jouait les sainte Nitouche et pouvait être un démon, sans les aguicher, ils venaient, elle les laissaient approcher pour leur faire peur ensuite et noyer tout cela dans les larmes.


Autres billets sur les larmes

15/ La dame de Shanghaï selon Barbara Leaming


Autres billets écrits par E.T. Interdits ordinaires  
Premier recueil – le passé
 Premier recueil – Première partie : Le bonheur
Révélation des viols paternels
Deux personnes identiques à elles-mêmes pourtant si radicalement disjointes


Premier recueil –
Seconde partie : Cours après moi
La plainte pour un viol par inceste

 Chapitre IV : Une larme trop tard
4ème partie : Georg, spectateur qui s'endort
 

Emission Médiations du 27 mars 1989
 Elle savait que son tuteur de résilience s’était défilé
Le monde à l'envers pour un soir 

Second recueil – le présent 
  Julien poisson changeant de bocal
Le cancer conséquence des viols et de l'abandon
Ecrire pour lâcher prise

 

Partager cet article

Repost 0
Published by E.T. Documentaliste - dans Ecrits de E.T.
commenter cet article

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références