Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
23 août 2001 4 23 /08 /août /2001 07:13
La-fin-de-la-plainte.jpgPage 93
La coupure introduite par l'hypnose, communément appelée dissociation, serait du même type que celle opérée par le trauma : elle séparerait le supportable de l'insupportable, lequel serait voué à l'amnésie. C'est cette dernière qui serait réinvestie dans l'état hypnotique et qui pourrait être réactivée en souvenirs par l'intervention de l'hypnotiseur.

Autres billets sur la dissociation
°°/ Dissociation, mémoire traumatique et violences sexuelles : des conséquences graves sur la santé à soigner par Muriel Salmona

Autres billets sur La Fin de la plainte de François Roustang
1/ La fin de la plainte
2/ La manipulation thérapeutique
3/ Amour Narcisse
5/ Le système sélectif de reconnaissance ou l'imagination
6/ Un obstacle vous interdisant l'accès à une vie mieux aboutie
7/ Impossible donc de parler et de ne pas parler

Partager cet article

Repost 0
Published by François Roustang - dans Sources pour Interdits ordinaires
commenter cet article

commentaires

catherine 07/02/2010 08:42


Très intéressant cette manière de voir les choses; si seulement les thérapeutes pouvaient se rendre compte que ce mécanisme dissociatif quasiment automatique n'est pas une défense psychotique
négative, mais le moyen de survivre quand on a vécu l'innommable.

merci de disséquer ce livre que j'ai hélas un peu oublié.  


E.T. 07/02/2010 17:40


Ne perdons pas espoir, de plus en plus de thérapeutes prennent conscience du mécanisme dissociatif. Et nous mêmes incestées sommes plus tranquilles de savoir que ça existe et que nous ne rêvons
pas.


Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références