Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 12:12

Logo Le figaro.fr Par Kévin Lamothe

Sylvia Serfaty et Nalini Anantharaman viennent de recevoir le prix Henri-Poincaré.

« C'était une vraie surprise, surtout de manière aussi précoce dans ma carrière », s'étonne Sylvia Serfaty, chercheuse en mathématiques au laboratoire Jacques-Louis-Lions (CNRS/UPMC), et professeur à Paris VI. À 36 ans, la voilà récompensée de son brillant parcours, accompagnée de Nalini Anantharaman, 36 ans également, chercheuse au laboratoire de mathématiques d'Orsay (CNRS/université Paris-Sud). Le prix Henri-Poincaré, décerné à l'occasion du Congrès international de physique mathématique, vient saluer leurs travaux dans le domaine des équations aux dérivées partielles et en théorie des systèmes dynamiques.

Passionnées de mathématiques, les deux jeunes femmes ont suivi les mêmes classes préparatoires, au prestigieux lycée Louis-le-Grand à Paris. Avant d'intégrer ensemble l'École normale supérieure de la rue d'Ulm dans la promotion 1994. « Il y a une vraie tradition mathématique française », reconnaît Sylvia Serfaty, qui s'est par ailleurs enrichie de ses expériences à l'étranger dont six ans passés à l'université de New York.

…/…

Au laboratoire de mathématiques d'Orsay, qui a vu éclore deux médailles Fields*, le directeur Patrick Gérard connaît bien les deux jeunes femmes.

Nalini y est chercheuse, alors que Sylvia y a préparé sa thèse. Il décrit volontiers Nalini Anantharaman comme « une collègue idéale, très impliquée dans la vie de la communauté scientifique ». Vice-présidente de la Société française de mathématiques jusqu'en juillet dernier, la jeune chercheuse franco-indienne a permis de « rendre beaucoup plus forts les liens qui existaient entre différentes théories mathématiques », souligne Patrick Gérard. Pour lui, cette récompense est aussi un vent de fraîcheur féminine sur ce domaine de recherche. Sylvia Serfaty s'en amuse : « Un préjugé existe encore, mais finalement l'esprit matheux n'est pas exclusivement masculin ! » Heureuse et fière de pouvoir faire connaître son travail, elle espère inspirer la jeunesse.

…/…

 Cette récompense devrait booster la carrière des deux jeunes femmes, qui ont déjà été récompensées à de multiples reprises pour leurs travaux. Mais pour Nalini, l'essentiel est ailleurs : elle vient de donner naissance à son deuxième enfant.

Pour lire l'article, cliquez sur le log du Figaro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Figaro - dans Identité
commenter cet article

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références