Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 11:16

arbreGen_31.jpgChantal Rialland

Psychologue, Psychogénéalogiste

Présidente d'Honneur de l'Association Internationale de Psychogénéalogie

Auteur du livre "Cette famille qui vit en nous" - Editions Marabout

Nous avons tous un héritage génétique, bien sur, mais aussi psychologique. Cet héritage s'exprime à travers l'histoire de notre famille dont nous sommes un des maillons dans la chaîne des générations. Même si nous ne connaissons pas tous les personnages de notre arbre généalogique, leur trace subsiste en nous à travers des secrets, des non-dits, des allusions transmis par nos parents. Ces liens transgénérationnels exercent sur nous une influence qui nous pousse à répéter, que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou non, des situations agréables ou des événements douloureux.
Dès notre conception, nous sommes l'objet de projections familiales, nous recevons des étiquettes dès notre naissance, nous vivons des identifications à un père, une mère, un aïeul pendant notre enfance et adolescence.

La psychogénéalogie nous aide à comprendre ce qui nous détermine et nous influence et nous permet de dénouer les fils tissés dans un passé parfois lointain, de nous libérer de notre destin répétitif et de nos blocages et de découvrir notre vrai moi.

Pour aller sur le site de l'Association internationale de psychogénéalogie, cliquez sur l'arbre généalogique


Syndromes d'anniversaire

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Rialland - dans Syndrome d'anniversaire
commenter cet article

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références