Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 17:24

Lundi 20 décembre 2010Logo-bibliotheque-design-rouge.jpg

L'avis de Laeti (histoires-de-livres)
Pour lire le billet cliquez sur le logo de son blog
Yann Queffélec décrit avec beaucoup de précision les sentiments que peut éprouver ce père de famille face à cette jeune fille inconsciente des conséquences de ses actes sur la vie d'un père de famille.
J'ai beaucoup aimé cette histoire dont on se doute dès le début du dénouement car la première phase du livre : "J'ai besoin d'en parler, d'expliquer pourquoi je vais quitter Claire après ce qui m'est arrivé." nous fait deviner ce qui va finalement se passer.
Je remercie Livraddict et Le Livre de Poche de m'avoir fait découvrir cet auteur en m'offrant ce livre dans le cadre d'un partenariat lecture.

Notre avis :

 

On en est là, le livre étant offert en cadeau à des gens pour qu’ils en fassent une critique positive sur leur blog, on peut s’attendre à une multiplication de ces commentaires collabo...
Dur, dur : il faudrait être une armée de grands bousiers pour passer partout derrière pour ramasser…


Logo-paperblog.jpg

Publié le 20 décembre 2010 par Marylinm
C'est un sujet très délicat qu'a choisi de traiter Queffélec. Il l'évoque pourtant sans tabou grâce au personnage de Sybille, dont le prénom même n'a pas été choisi au hasard. En effet, pour les Grecs et les Romains, c'est une femme inspirée par les dieux, qui prédit l'avenir : ainsi quand elle dit à Michel qu'il n'y peut rien, que leur histoire est écrite, on sait dès lors qu'il ne pourra résister. Cette jeune fille, tout juste adolescente, commence a avoir le physique d'une femme avec la fragilité d'une enfant. Inconsciente des méfaits de ces sentiments ? Je pense mais pourtant je n'en suis pas si sûre.
Ce livre est beau dans le drame qu'il décrit. Mais quel drame ? Celui d'aimer, de désirer ? Celui d'un amour d'une jeune fille pour celui qu'elle considère certainement comme le père qu'elle aurait voulu avoir ? Celui d'un homme qui se retrouve au milieu d'un tourment entre son coeur et sa raison ?
Ce livre, c'est un peu tout ça, ça pourrait être tout le monde et c'est ce qui fait sa force.
Je vous le conseille, il est fort, dur aussi, mais c'est rare de lire un livre sur un sujet comme celui-ci aussi beau.

Pour lire le billet, cliquez sur le logo de paperblog

Notre avis :

Et oui, les agresseurs (quelques uns minoritaires) souffrent aussi, ça n’en fait pas des victimes pour autant.

Partager cet article

Repost 0
Published by E.T. Documentaliste - dans Ecrivains
commenter cet article

commentaires

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références