Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 09:27

Logo-American-artherapy.jpgThe American Art Therapy Association and the Community of Japanese Arts Therapists, with over 70 members who live in Japan and the US, are in discussions about how best to coordinate art therapy support efforts for the people of Japan.

As the American Art Therapy Association reached our members in Japan, we are gaining a picture of both the tragedy first hand and also a sense of the timing of the support that may be provided in the future.

A few of our members in Japan have provided their thoughts and assessment. As the tragic aftermath of the earthquakes, tsunami, and volcano eruption unfolds and related critical threats continue, we are working with the CJAT to monitor through our networks the most appropriate timing and scope of the mental health support that could be provided. News will be posted on this site as opportunities for assistance are identified and the timing is right. 

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur le logo de American arttherapy

Repost 0
Published by E.T. Documentaliste - dans Arts thérapie
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 07:32

Janssen-Thierry-Cancer.jpg

Poche
Broché
Paru le : 21 octobre 2010
Editeur : Pocket
Collection : Pocket Evolution
ISBN : 978-2-266-17265-3
EAN : 9782266172653
Nb. de pages : 157 pages
Poids : 92 g
Dimensions : 11,1cm x 17,9cm x 1,1cm


Page 110
Sans forcément devoir recourir à une psychothérapie 
ou participer à des groupes de parole, on peut aussi 
s'aider soi-même. Un moyen simple et efficace d'y 
parvenir est de tenir un journal. Plusieurs études ont 
montré que l'expression écrite des états émotionnels est 
non seulement bénéfique pour le moral, mais, en plus, 
elle permet d'améliorer la qualité des défenses immunitaires de l'organisme1.
Au vu de cette efficacité, 
David Spiegel, Rrofesseur de psychiatrie à l'université 
de Stanford, écrivait dans une célèbre revue médicale 
que, si de tels résultats avaient été obtenus à l'aide d'un 
médicament produit par l'industrie pharmaceutique, le 
retentissement médiatique de l'étude aurait été considéable.
______________
1. Pennebaker J.W., Opening Up. The Healing Power of Con fi
ding in Others, New York, WM. Morrox & Co, 1990.
• Petrie K.J., Booth RJ., Pennebaker J.W., Davison K.P., 
Thomas M.G., «Disclosure of trauma and Immune response to 
hepatitis B vaccination program », Journal of Consulting and Clinical Psychology, 1995, 63, p. 787-792.
• Smyth J.M., Stone A.A., Hurwitz A., Kaell A., «Effects of 
writing about stressful experiences on symptom reduction in 
patients with asthma or rheumatoid arthritis. A randomized trial », 
Journal of the American Medical Association, 1999, 281, p. 1304- 
1309.

Repost 0
Published by Decitre - dans Inceste cancer
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 10:13

Ide-Villiers---Tais-toi-et-pardonne--.jpgsabelle Aubry (Préfacier)
Broché
Paru le : 2 novembre 2011
Editeur : Flammarion
ISBN : 978-2-08-126045-0
EAN : 9782081260450
Nb. de pages : 304 pages
Poids : 335 g
Dimensions : 14,5cm x 22cm x 1,9cm

Deux millions de personnes en France déclarent avoir subi des abus dans le cadre familial.
Moins de 30 % osent porter plainte, sans qu'il y ait le plus souvent de poursuites judiciaires. (Sondage IPSOS pour AIVI 2009). Ce témoignage est emblématique du parcours d'obstacles se dressant devant ceux qui revendiquent leur statut de victime. Dans le cas de Laurent de Villiers, après avoir ordonné en mai 2010 le renvoi aux Assises de son agresseur présumé, la justice s'est ravisée et a prononcé un non-lieu en appel. Il a décidé de se pourvoir en cassation

Pour acquerir le livre, cliquez sur la couv.

_____________________________
Autre billets sur l'affaire de Villiers

Affaire Laurent de Villiers : le combat d’un enfant seul face aux viols par inceste
18/12/2010 – Viols par inceste : Laurent de Villiers juge "totalement partial" le non lieu en faveur de son frère
L'histoire des viols par inceste de Laurent de Villiers par son frère
17/12/2010 – Laurent de Villiers : "Je ne me tairai pas"
16/12/2010 – "Laurent de Villiers est un martyr" par Anne de Kervenoael
13/10/2009 – Pressions sur l'édition : l'exemple du livre de Laurent de Villiers
26/11/2006 – Le fief de la famille Villiers refuse d'y croire
31/01/2011 – Chroniques judiciaires du Nouvel obs : Viol présumé chez les Villiers : retour sur une très étrange affaire
03/03/2011 – Un article sur l’affaire De Villiers retiré du site du Nouvel Obs
11/05/2011 – Guillaume de Villiers, accusé de viols par son frère Laurent, le poursuit pour chantage et subornation de témoin par Isabelle Monnin.
16/05/ 2011 – Un mail relance le duel juridique des Villiers par Ondine Millot
1/11/2011 – Affaire de Villiers : Qu'as-tu fait de ton frère ?
2 novembre 2011 – Canal + 19h – Laurent de Villers parle de son livre sur l'inceste
Laurent de Villiers : Le fils mots dits par Ondine Millot
Laurent de Villiers a déclaré que son père lui avait dit "que cela ne le concernait pas et que c'était entre moi et mon frère".
Laurent de Villiers : le pourvoi pour viols par inceste examiné le 7 décembre 2011
2 novembre 2011 – A2 Journal de 20h – Laurent de Villiers
5 novembre 2011 – fracassante émission pour Laurent de Villiers
5 novembre 2011 – Emission "On n'est pas couché" avec Laurent de Villiers

7/12/2011 – Inceste. Après l'annulation du non-lieu, un procès possible dans l'affaire de Villiers
Affaire Villiers : le non-lieu de Guillaume de Villiers est annulé

Repost 0
Published by Decitre - dans Autobiographie
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 07:01

Logo-de-L-yonne.fr.jpgmardi 25 octobre 2011
par Christian Picardeau
christian.picardeau@centrefrance.com
Délinquants sexuels et victimes se sont retrouvés ce week-end dans le Vézelien.

Une rencontre pour faire progresser leur réflexion et leur reconstruction.
« Il y a un père incestueux et son épouse, une jeune femme victime d'inceste, une personne dans l'addiction qui rencontre des jeunes homosexuels de façon fréquente, un dans l'inceste qui a fait huit ans de prison, un pédophile qui télécharge des photos d'enfants sans être passé à l'acte, une personne qui est dans l'addiction sexuelle et rencontre plusieurs fois par jour des homosexuels » : un peu à l'écart d'une partie des membres du groupe de parole qu'il anime à Orléans, Jacques Denizot, fait les « présentations ».
« On a toute la panoplie des délinquants sexuels, pas de violeur », résume le psychiatre orléanais.

Pour lire la suite du billet, cliquez sur le logo de L'Yonne.fr

Repost 0
Published by Christian Picardeau - dans Pardon
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 09:39

Paris le 29 octobre 2011
Monsieur,
Par la présente, je me vois dans l’obligation de vous écrire sur le champ à la suite d’un courriel reçu hier à 21 heures provenant de Pôle emploi, (voir la copie ci-dessous), sinon je risque de me faire radier, pour la deuxième fois en trois mois.
J’obéis aux ordres du travailler plus pour gagner plus, dans un climat de tension extrême. Pourquoi me proposez-vous un emploi à 35 heures ? puisque notre président nous assène qu’elles sont responsables de tous les mots en omettant que nos petits soucis franco-français sont misères à côté de ce qui s’est passé en 2001, outre les 35 heures : l’entrée de la Chine à l’OMC – organisation mondiale du commerce.
Je commence à très bien connaitre le monde juridique, étant donné que j’ai rendez-vous le 17 novembre aux Prud’hommes pour réclamer la coquette somme de 45 000 euros à mon ancien patron, que Pôle emploi m’avait forcée à rejoindre et que j’ai quitté en juillet, pour rupture abusive de contrat, mise à pied d’un travailleur handicapé (ce qui coûte le double) requalification de contrat à temps plein etc.
D’autre part, j’attends depuis plus d’un mois la fourniture par Pôle emploi d’une attestation de non payement d’une formation à Paris PRES Sorbonne Cité Master 1 d’arts thérapies, qui me permettra de m’inscrire officiellement aux cours que je suis depuis le mois de septembre. Avec l’argent des Prud’hommes, je me paierai ma formation et peut-être aussi un conseiller juridique pour convaincre Pôle emploi de me faire cette attestation.
Ensuite, j’expliquerais à ma conseillère pôle emploi qu’un-e documentaliste a une ou des spécialité-s et qu’il est temps perdu de proposer un emploi en juridique à une personne tournée vers les arts et le handicap.
Ah pardon ! j’oubliai, « c’est la faute à l’ordinateur » que j’ai commencé à pratiquer à Boston University en 1986, mais on entend toujours « les petits français » chanter cette rengaine sans prendre conscience que derrière l’ordinateur, il y a un bonhomme.
Cordialement,

————————————————————

Le 28/10/11 21:07, « Pole Emploi » <ape.75018@pole-emploi.fr> a écrit :
POLE EMPLOI PARIS VAUGIRARD
14 RUE YVART  75015 PARIS
Tél : 3949 (0,11 € TTC max. l’appel hors éventuel surcoût de l’opérateur)                 
N° de dossier 8735797G/92156
 Objet : PROPOSITION D’EMPLOI (offre n°944978L 75018) 20AM Le 28/10/2011
Madame,
 A la recherche d’un emploi, vous vous êtes adressé(e) à Pôle Emploi.  Vous trouverez ci-après le descriptif d’une offre susceptible de vous convenir.  Je vous invite à  envoyer votre CV par mail à
…/…

En cas d’empêchement de votre part, veuillez nous retourner dans les meilleurs délais la présente lettre dûment remplie(1). Au cas vous ne donneriez pas suite à ce courrier, vous vous exposez à être radié(e) de la liste des demandeurs d’emploi (cf. art L5412-1 du code du travail).
Veuillez agréer, Madame, l’assurance de ma considération distinguée.
Le directeur ou la directrice d’agence.
(1) Si vous ne donnez pas suite à cette proposition, veuillez préciser le motif et nous retourner immédiatement la présente lettre.
 Motif : ....................................................................................................................................... ..................................................................................................................................................
 Si un changement est intervenu dans votre situation (travail du .......... au .........., maladie, formation, ....................), cochez obligatoirement l’une des cases suivantes :

Je ne recherche plus d’emploi depuis le : .....................

Je suis toujours à la recherche d’un emploi
 Date : ...../...../.....     Signature
 
OE N°944978L 75018 / 20AM
OFFRE NO : 944978L
ETABLISSEMENT DE 20 A 49 SALARIES
SECTEUR:ACTIVITE TRAVAIL TEMPORAIRE
RECHERCHE POUR UN CONTRAT A DUREE INDETERMINEE
HORAIRES: 35H00 HEBDO
LIEU DE TRAVAIL :
75  PARIS
DOCUMENTALISTE JURIDIQUE                                                                                                                              RECHERCHONS POUR UN CLIENT, CABINET D’AVOCATS, UN(E) DOCUMENTALISTE JURIDIQUE H/F ;
MISSION : GESTION DU FONDS DOCUMENTAIRE, VEILLE, RECHERCHE, ASSISTANTE ET CONSEIL AUX AVOCATS ETC.
PROFIL REQUIS : EXPERIENCE MINIMUM DE 5 ANS EN CABINET D’AVOCATS,
LANGUES : ANGLAIS COURANT EXIGE
TRAIT. TEXTES :  UTILISATION EXPERTE   TABLEUR :  UTILISATION EXPERTE
EXPERIENCE  EXIGEE   DE  3 A  5 ANS
SALAIRE ANNUEL   DE    35000 A    45000 E INDICATIF

Repost 0
Published by E.T. Documentaliste - dans Résilience critique du concept
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 09:48

Logo-a-dire-d-elles.jpg10 octobre 2011
Pour vous annoncer la projection-débat de « Elle ne pleure, pas elle chante », un très beau film de Philippe de Pierpont d’après le roman d’Amélie Sarn, qui traite de l’inceste, au centre Wallonie-Bruxelles mercredi soir à 20h30,  j’ai envie de vous faire partager la postface qu’a écrite Sandrine Apers, présidente de l’association de luttre contre l’inceste et la pédocriminalité « Le monde à travers un regard »,  au témoignage de Melody Moore, « la force d’avancer »,

Elle montre que chaque témoignage est important, parce qu’il brise le silence, ce silence, qui détruit les victimes de toutes formes de violence et en particulier de l’inceste. Mais elle montre aussi que la mise en perspective politique de cette arme de destruction massive de l’avenir des enfants est fondamentale pour sortir du silence et faire avancer la société.
« L’inceste et le silence sont intimement liés, le silence et la mort également.
L’inceste c’est cela, le meurtre psychique d’un enfant ;
son identité s’en retrouve fracturée à jamais.
L’inceste se passe dans la famille, c’est ce qui le rend tabou.
Voilà pourquoi l’enfant se tait majoritairement.
La famille est normalement signe de sécurité et lorsqu’elle devient l’agresseur, comment l’enfant pourrait-il se construire avec des bases saines et solides, avec des repères et des limites ?
Dans l’inceste, les rôles sont inversés.
Et pourtant, être victime d’une agression sexuelle dans l’enfance a des conséquences graves durant la vie entière.
Il est grand temps que notre société ouvre les yeux sur ces souffrances.

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur le logo de A dire d'elles.

________________________
Autres billets sur Elle ne pleure pas, elle chante

Elle ne pleure pas, elle chante – film de Philippe de Pierpont d’après le roman d’Amélie Sarn

Repost 0
Published by A dire d'elles - dans Film
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 09:26

Logo-Personimages.jpgSi le travail apporte aux personnes handicapées un statut social, les sorties favorisent la communication, le sport cultive le corps, l'entretient et le dénoue, l'on connaît l'importance de l'épanouissement physique pour celui de l'esprit.

L'art passe par le corps, il est geste. Sans toujours être parole, il est expression. Il est donc utile d'offrir à des personnes qui souvent manient le langage avec difficulté une alternative par la création artistique, véritable moyen de communication.

De l'éveil artistique...

L'éveil artistique englobe certains modes d'expression culturelle qui se retrouvent dans la vie de tous les jours. S'éveiller à la culture, c'est d'abord être attentif à tout ce que l'on voit ou entend autour de soi, écouter le silence ou les différents bruits de la ville, ouvrir son regard à la beauté des sites ou des paysages.

...à l'éducation artistique...

C'est grâce à l'éducation artistique, et avec l'aide d'un artiste compétent, que la personne handicapée va devenir l'auteur, le créateur de ses propres impressions ; c'est elle qui permet de connaître le plaisir de l'acte créatif.

...aux ateliers de PERSONIMAGES

Ces ateliers de peinture, musique, théâtre, danse, marionnettes, expression corporelle... ont pour but de donner aux personnes en difficulté une meilleure qualité de vie et de favoriser leur intégration dans la société.

Peinture :

l'atelier n'est pas conçu comme une école dispensant un enseignement figé mais un lieu vivant d'échanges où chacun essaye de découvrir ses propres richesses mais aussi celles des autres.

Musique : les activités sont variées :

– que ce soit au Domaine Emmanuel d'Hautefeuille, où l'orchestre de percussion PERCUKOAPA a conquis une renommée internationale au festival international du handicap "Art & Soul" de Los Angeles en mai-juin 1999,

– que ce soit rue Vercingétorix à Paris, où une petite formation s'est déjà présentée sur scène, notamment dans le cadre du téléthon.

Théâtre :

le théâtre est source de plaisir, surtout pour ceux qui sont frustrés dans la vie quotidienne. Il est le domaine de tout le possible, du rêve ou de l'imaginaire. Après l'exercice du corps, puis celui de la voix, vient l'improvisation, pivot du travail de l'atelier.

Danse :

l'improvisation des gestes prime sur l'étude d'un mouvement ou d'un pas de danse structurés à l'avance : le corps traduit spontanément la musique et son rythme. 

Un atelier "danse en fauteuil" réunit des personnes à mobilité réduite et des danseurs valides étudiant dans des sections artistiques de l'université.

Repost 0
Published by Personimages - dans Arts thérapie
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 17:14

Logo-inecat.jpgL’inecat – institut national d’expression, de création, d’art et de transformation - fondé par l’association art-&-thérapie, propose trois cursus de formations, des modules hors cursus ainsi qu’une section libre " à la carte " :

 : cycle médiation artistique
 : cycle art-thérapie
 : cycle coaching par les arts
 : hors cursus
 : section libre
La médiation artistique auprès de personnes en difficultés et l’art-thérapie ajoutent à l’art le projet de transformation de soi-même.

L’art ajoute à la thérapie l’ambition de figurer de façon énigmatique les grands thèmes de la condition humaine. La création – acte et résultat – peut permettre la transformation profonde du sujet créateur. Derrière les différences personnelles et culturelles, il s’agit aussi de mettre au jour les conditions de l’acte créateur et de la production créative, de percevoir les spécificités des médiations utilisées et de comprendre leurs impacts.

Face aux créations spontanées de la personne (symptômes, troubles du comportement, marginalisation, rêves, souvenirs) l’art-thérapie, plutôt que de procéder à une analyse comme en psychothérapie traditionnelle propose la création d’autres formes complexes : peinture, musique, écriture, improvisation théâtrale, conte, clown, etc.

Il s’agit, en médiations artistiques comme en art-thérapie d’un accompagnement de ces créations dans un parcours symbolique au service du développement de la personne vers un aller-mieux et un être davantage. Nos activités regroupent des artistes professionnels, des soignants professionnels, des travailleurs sociaux, des enseignants, des chercheurs. Jean-Pierre Klein, fondateur de l’association art-&-thérapie, directeur de l’inecat.
Pour rejoindre la site, cliquez sur le logo d'inecat

Repost 0
Published by Inecat - dans Arts thérapie
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 16:50

Logo-Ffat.jpgAnnuaire des membres actifs accrédités
Vous trouverez sur notre annuaire les coordonnées des art-thérapeutes adhérents à notre fédération, dont la compétence est attestée par la procédure d’accréditation (voir la rubrique Professionnels).

L’annuaire peut être consulté sous forme de "carte interactive", vous permettant de télécharger et d'imprimer les fiches individuelles des art-thérapeutes qui vous intéressent.

Il suffit pour cela d’introduire un nom de localité ou un code postal dans la fenêtre de recherche. Vous pouvez également consulter la version sous forme de liste, organisée par départements/pays, permettant de visualiser l'ensemble de nos membres actifs accrédités sur une seule page.
Pour accéder au site, cliquez sur le logo Ffat

Repost 0
Published by Fédération française des Arts thérapeutes - dans Arts thérapie
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 10:01

Woolf L'écriture refuge contre la folie

Page 77

Les "mots ordinaires"1 et la littérature face au réel !

Nicolas Pierre Boileau
L'apparition outre-atlantique d'une école critique fondée 
sur les théories du traumatisme a permis de relire les textes 
de Virginia Woolf à la lumière des récits de victimes, le voile 
de la fiction cédant sous le fantasme écrasant d'une critique 
aveuglée par son savoir2.

Les textes des journaux intimes 
comme Moments of Being3ont ainsi été l'objet de la plus 
grande attention car ils recelaient des aveux sur des traumatismes variés, qui faisaient de V Woolf l'exemple parfait d'un 
certain type de souffrance que l'on peut quantifier : violée 
par ses demi-frères, George et Gerald Duckworth, V Woolf 
a souffert de la disparition prématurée de sa mère, son père, 
sa demi-sœur Stella et son frère Adrian.

De plus, l'auteur 
britannique fut, tout au long de sa vie, sujette à des épisodes de « folie », comme elle le disait elle-même4, et elle mourut 
d'un suicide précipité par les attaques allemandes sur Londres 
dont elle ne pouvait plus supporter la résonances5. Ce dernier 
élément biographique à lui seul suffit aux critiques, adeptes 
de la théorie du trauma, car il fait de Woolf une victime 
exemplaire plutôt qu'exceptionnelle. Ainsi R. Luckurst 
explique : « Le soldat victime de bombardements est l'image 
même de la victime du vingtième siècle », précisant que 
« le statut de victime secondaire inclut désormais les témoins 
de ces bombardements »6.

Rien ne semble faire reculer 
les critiques, pas même le fait qu'en raison de son suicide, 
V Woolf n'aura rien dit des conséquences de cet événement 
sur sa propre vie. D'aucuns ont donc préféré se concentrer 
sur l'inceste dont elle fut victime, avec le même empressement, pour faire coller le sujet woolfien à leur cadre de 
référence, seul outil semble-t-il d'une évaluation stricte. 


P. M. Cramer, par exemple, explique : « L'analyse que fait 
V Woolf d'elle-même est cohérente avec ce que nous 
disent les experts et ceux qui ont survécu aux traumatismes 
lorsqu'ils essaient de nommer « l'essence » de ce qui était la 
cible de leurs bourreaux. »7 Que serait-il advenu de la parole 
de Virginia Woolf si elle n'avait pas correspondu à celle 
de victimes d'événements similaires ? Soit la loi aurait dû 
s'adapter à la réalité qu'elle tente de décrire8, soit son texte 
aurait été délaissé. Les partisans de cette école critique se 
réfèrent à un modèle scientifique qui confond l'impossible à 
dire du réel avec le silence.
_______________________________
1. Cet article est issu d'une communication en anglais à l'université de Kingston à Londres 
dans le cadre d'un colloque intitulé "The Edge of Trauma" (13-15 mai 2010).
2. S. Henke et D. Eberly, Virginia Woolf and Trauma, Embodied Texts, New York, Pace University 
Press, 2007. Pour toutes les références aux articles extraits de ce texte, je traduis.
3. V. Woolf, Moments of Being, Autobiographical Writings, Jeanne Schulkind (éd.), introduction 
d'Hermione Lee, Londres, Pimlico Edition, 2002. Sauf indication contraire, toutes les références 
seront notées dans le corps du texte, MB, suivi de la page. Je traduis.
4. D. Ferrer, Virginia Woolf and the Madness of Language, traduction de Geoffrey Benningon et 
Rachel Bowlby, Londres, Routledge, 1990.
5. Lettre laissée par Virginia Woolf à Leonard Woolf le 28 mars 1941 avant son suicide, L. Woolf, 
The Joumey, not the Arrivai Matters, An Autobiography of the Years 1939 to 1969, Londres, The Hogarth 
Press, 1970, 93-94.
6. R. Luckhurst, The Trauma Question, New York, Routledge, 2008, 2 et 50, je traduis.
7. P.M. Cramer, « Trauma and Lesbian Retums in Virginia Woolfs The Voyage Out and The Years », 
S. Henke et D. Elderby, Op.cil., 31.
8. G. Morel, Ambiguités sexuelles, sexuation et psychose, Paris, Éditions Anthropos, 2004 (2000), 17.

_________________
Autres billets sur L'écriture refuge contre la folie
2/ Virginia Woolf et le plaisir suprême de l'écriture
3/ Reviviscences par Virginia Woolf

Repost 0
Published by Nicolas Pierre Boileau - dans Arts thérapie – médiation écriture
commenter cet article

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références