Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Autofiction Inceste Résilience
  • Autofiction Inceste Résilience
  • : SAUVER NOTRE VIE est une forme de devoir que nous avons chacun à l'égard de nous mêmes. Le travail d'autofiction après les viols par inceste peut-il faire œuvre de Résilience ?
  • Contact

Wikio - Top des blogs

Wikio - Top des blogs - Divers

Recherche

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez Auteure anonyme sur Hellocoton
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 15:19

La-louve-espoir-sans-limites.jpgDate de parution : 01/04/11
Editeur : Bénévent Editions
ISBN : 2-7563-2032-3
EAN : 9782756320328
Présentation : Broché
Nb. de pages : 244 pages
Poids : 0,322 Kg
Dimensions : 15,0 cm × 21,0 cm × 1,8 cm

 

Âgée d’à peine cinq ans, je fus confrontée à la pire situation qui soit : l’inceste. Malgré mes réticences, maman me contraint à faire une sieste avec papa alors que je n’en faisais plus depuis longtemps. Elle referma la porte et disparut me laissant seule avec lui. Je restais là sans bouger, entre l’armoire et le lit, intriguée et frustrée. Papa me demanda avec une surprenante douceur que je ne lui connaissais pas, de le rejoindre dans le lit…


Autres billets sur Espoir sans limites

Après le 1er viol par inceste

Repost 0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 08:18

Pychothérapie des victimes Gérard LopezPage 164
Les conséquences de la maltraitance ne s'arrêtent pas avec la fin des actes pervers, mais se prolongent à travers les séquelles, les réactions de l'entourage et la réponse sociale qui lui est donnée ou pas.

De nombreuses études attestent de différences entre les conséquences de la maltraitance physique et sexuelle, parfois contradictoires d'une étude à l'autre ;  on a montré avec des mesures d'état de stress post-traumatique (ESPT), de dépression et d'anxiété-trait, par exemple, que les victimes d'agressions sexuelles avaient des réactions initiales et à l'acmé de leurs troubles plus sévères que des victimes d'agressions non sexuelles, ainsi qu'un délai de récupération plus long (Gilboa-Schechtman et Foa, 2001). 


Une méta-analyse a été réalisée récemment sur 37 études publiées depuis 1981 réunissant 25 367 personnes sur les effets à court et long terme des agressions sexuelles dans l'enfance. Elle a montré les effets les plus importants pour, par ordre décroissant, l'ESPT, la dépression, le suicide, la promiscuité sexuelle, le cycle victime-agresseur et les faibles réussites académiques (Paolucci et al., 2001).


Autres billets sur la Psychothérapie des victimes

1/ Psychothérapie des victimes : Traitements, évaluations, accompagnement. Gérard Lopez, Aurore Sabouraud-Séguin, Louis Jehel
2/ Le concept de résilience peut être confondu avec la "résistance" par Gérard Lopez & Arianne Casanova
3/ L'état de stress post-traumatique – ESPT (F43.1)
4/ La dissociation péritraumatique et les troubles dissociatifs (F44) par Gérard Lopez & Arianne Casanova
5/ Les troubles graves de la personnalité : Desnos (F60.31)
6/ Evaluation auprès d'une personne souffrant d'un trouble psychotraumatique par Louis Jehel, Marc Sylvestre, Patrice Louville
7/ La combinaison entre psycho et chimiothérapie par François Ducrocq, Guillaume Valva & Olivier Cottencin
8/ La prochaine version de DSM devait introduire la catégorie de l'état de stress post-traumatique par Jean-Michel Thurin
 9/ huit thèmes qui accompagnent un traumatisme sévère par M. J. Horowitz
10/ Les évitements après un ESPT par Aurore Séguin-Sabouraud
11/ Les indications de la thérapie EMDR – Eye Movement Desensitization Reprocessing par Patrick Zilhardt
12/ Le traitement cognitivo-comportemental de l'ESPT par Aurore Séguin-Sabouraud
13/ L'hypnose dans le traitement du psychotraumatisme par Victor Simon
14/ le sujet a été victime d'une prise de pouvoir par son agresseur par Victor Simon 
15/ Le phénomène de vigilance parallèle par M. Yapko
16/ Une technique hypnotique spécifique pour traiter les viols par inceste par Victor Simon
17/ Les 8 C dans le traitement de l'agression sexuelle par Victor Simon
18/ De nombreuses victimes échappent à tout traitement par Gilbert Vila
20/ Le traumatisme est un fait de mémoire par Jean-Michel Thurin

Repost 0
Published by Gilbert Vila - dans Inceste & résilience
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 15:11

Emilie-Fedou-Nue-comme-un-ver-s-.jpgEAN : 9782748356182

  118 pages. Prix papier : 16 € 15.2 €

Arrivée nu comme un ver(s) dans une famille adoptive, gage d'une stabilité mise à mal, Émilie Fédou a connu une enfance marquée par cet acte odieux que l'on nomme inceste. Grâce à la vérité des vers, l'invisible devien visible et c'est la tête haute qu'elle livre une part d'elle-même.

Avis de Publibook "Nue comme un ver(s)": titre à la riche polysémie, qui renvoie tout autant à cet état premier d’innocence que souhaite retrouver l’auteur, qu’à ce dépouillement de toutes les scories laissées par les adultes qui l’ont fait souffrir. De poèmes-cris en textes apaisés, des hurlements qui se laissent entendre sous les mots à cette tranquillité de l’âme tant recherchée, cette œuvre sincère, parfois brute, toujours bouleversante, rend compte de ces capacités d’exorcisme que possède l’écriture.

 


J’ai posté mes poèmes sur les sites consacrés à l’inceste, puis sur mon blog. Mon amour pour la poésie remonte à mon enfance. Les commentaires des lecteurs m’ont peu à peu
encouragée à en écrire d’autres.

blog-abandon---adoption.jpg

Pour lire la suite du billet, cliquez sur le logo du blog Abandon & adoption  


Autres billets sur l'abandon sur le blog résilience

Soif d'independance ou peur d'abandon par Laurence Lemoine

Le vide l'abandon chez Jeanne Cordelier dans Reconstuction

En savoir plus sur l'angoisse d'abandon par Pascaline Manbour

Repost 0
Published by E.T. Documentaliste - dans Inceste & résilience
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 10:13

Logo-le-bord-du-gouffre.jpg

Une façon de fonctionner qui remonte loin

Dans la famille maltraitante, depuis la plus petite enfance, nous tissons des relations et nous apprenons selon quelles modalités nous pouvons le faire. Mais ces modalités sont implicites, si bien qu'elles sont rarement au centre de notre regard. Les parents maltraitants imposent une relation où l'enfant doit unilatéralement se conformer à leurs besoins. Et il est vital pour l'enfant qui nait dans ces familles-là de se conformer à ce schéma. Ma mère m'a un jour chassée de la maison parce que je n'avais pas obéi à l'injonction de tourner ma cuillère dans ma tasse de thé de la façon qu'elle m'avait prescrite. Cet exemple illustre bien la chose : l'enfant doit conformer le plus infime signe de ce qu'il est (tourner sa cuillère à sa manière) aux attentes de l'autre, sous peine des représailles les plus cruelles (l'abandon parental).

Dans ce cadre-là, il n'y a guère d'autre choix pour survivre que de devenir un "enfant paillasson": qui fait ce qu'on lui dit quand et comme on lui dit, sans discuter. Cela se passe chaque jour, mille fois par jour, en tout point et en toute chose. Cela devient comme une seconde nature, au point qu'on n'y pense même plus. En ce qui me concerne, j'ai pourtant développé une grande indépendance d'esprit et la capacité de me révolter contre ma famille, la capacité de formuler mes propres choix et de défendre mes priorités, dès lors qu'il s'agissait de grandes questions : les études, le choix de mon compagnon, la vie professionnelle... Mais pour tout ce qui concerne le quotidien, le détail, j'ai abdiqué. Si bien que je ne sais pas ce que j'ai envie de manger, je ne sais pas quel film j'ai envie d'aller voir, je ne sais pas ce que je veux faire le dimanche...

Des relations de complémentarité avec les personnes autoritaires

Une fois adulte, on devient quelqu'un de souple et d'adaptable au delà de l'imaginable. Je mange ce qu'on met dans mon assiette. Je suis toujours partante pour les activités qui plaisent à mes proches. Je vais en vacances où on veut. Je suis gentille avec tout le monde. Je m'adapte à n'importe quel caractère... et en particulier aux caractères autoritaires, qui veulent que tout soit fait à leur façon, qui ne supportent pas la contradiction et qui trouvent en moi l'amie idéale.

Pour lire la suite de l'article cliquez sur le logo du blog Le bord du Gouffre.

Repost 0
Published by Le bord du Gouffre de Plume - dans Inceste & résilience
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 07:51

Logo-bonne-nouvelle.jpg

www.bonnenouvelle.ch – Site du mensuel de l'Eglise protestante vaudoise

Jeudi, 06 Mai 2010 À 08:30

Catégorie : Conférences

8h30 à Morges, Beausobre

Après la maltraitance sexuelle dans l’enfance, les traumatismes qui en découlent, le combat pour la restauration, COMMENT RE-VIVRE ? Christiane BERVILLE, auteure du livre «Les petites fleurs ne meurent jamai», tentera de répondre à des questions très difficiles: Où est Dieu quand un adulte abuse d’un enfant ? Quelle vie après ? Peut-on surmonter les séquelles de l’inceste dans sa vie de couple ? Elle veut dire à tous ceux qui sont passés par là, que l’on peut s’en sortir et vivre sans y penser tous les jours; que l’on peut fonder une famille et aimer, avoir plein d’amis, vivre le bonheur et surtout, le partager !

  • Prix: CHF 12.-
  • Renseignement, inscription, réservation (préciser):021 691 49 85 petitdejeuner@bluemail.ch
  • www.petits-dej.ch
Repost 0
Published by E.T. Documentaliste - dans Inceste & résilience
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 12:27

CAFE " INCESTE : VICTIMES ET ABUSEURS "
Organisateur : ANNECOM
Type : Réunion d'information
Réseau : Mondial
Date : jeudi 11 mars 2010
Heure : 20:00 - 21:30
Lieu : LE GAI MOULIN
10, rue St Merri 75004 Paris

Luc Massardier
PSYCHIATRE PRATICIEN HOSPITALIER,
Hopital Sainte-Anne SMPR Paris-La Santé.
Questions d'inceste En 1996, Nicole Bru crée un foyer pour aider les jeunes filles qui ont été abusées sexuellement. La plupart d’entre elles vivent des relations troublées avec leur famille, ont une tendance à se mettre en danger et des repères bouleversés entre l’enfance et le monde adulte. Ginette Raimbault, Patrick Ayoun et Luc Massardier ont trouvé comment les aider, s’interrogeant sur la nature du traumatisme qu’est l’inceste, sur ses différentes formes et ce qu’il révèle des familles concernées. Ils proposent une réflexion en profondeur sur les conditions qui permettent à ces jeunes filles de se reconstruire.
Ce Café est filmé par Gael Dentrevel,
Son : Sébastien Eugène
Photos Graziella Channe-Kane
ANNECOM .annecom89@yahoo.frDatejeu.

_________________________
Autres billets sur le livre Questions d'inceste
1/ Questions d'inceste de G. Raimbault, P. Ayoun, L. Messardier
2/ L'inceste séducteur, le père avec la fille
3/ La pianiste de Michael Haneke
4/ L’inceste avec violence, le viol incestueux
5/ Une conception réductrice de l'inceste
6/ La rupture du lien de filiation
7/ Les réactions au traumatisme
8/ La sidération et l'impossibilité de dire
9/ Ces mères qui n'ont pas réussi, ou pas voulu, ou pas su éviter l'inceste
10/ L'identité désorganisée des pères séducteurs
11/ Pourquoi les incestueurs en appellent-ils à l’insatisfaction conjugale ?
12/ L'interprétation du consentement par l’incestueur
13/ L'atteinte narcissique et la culpabilité pour la mère
14/ La valeur de la sanction pour l'agresseur et la victime
15/ La tragédie grecque et la littérature
16/ L'autonomisation
18/ Le pardon
19/ Anaïs Nin, un inceste choisi
20/ Deux sœurs dans les viols par inceste
Repost 0
Published by Luc Massardier - dans Inceste & résilience
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 15:47

De l'emprise à la résiliencePage 267

Les conduites transgressives et les organisations familiales dysfonctionnantes

Les violences intrafamiliales et les violences sexuelles dans les familles

Les organisations familiales à risques

Les violences familiales et le passage à l'acte incestueux n'arrivent pas dans n'importe quelle famille. Les différentes situations avec lesquelles nous avons travaillé nous montrent que certains types d'organisation familiale apparaissent comme plus fragiles que d'autres.

Nous avons, à partir de cas cliniques, procédé à un inventaire des modèles d'organisation familiale dans lesquels ces passages à l'acte transgressifs se sont produits. Ces modèles d'organisation vont tenir compte de la relation mise en place par le couple parental, des relations de chacun des conjoints avec sa famille d'origine et bien sûr des relations entre les parents et les enfants victimes de ces diverses violences.

Au cours de cette présentation, il sera aisé de constater que lorsqu'il y a une incohérence entre les instances sociales et judiciaires, les enfants-victimes vont être doublement traumatisés : par l'acte dont ils ont été victimes, et par le manque de protection de la société.

Nous constatons que lorsque l'enfant aura la possibilité d'être cru par ses proches et que l'auteur des faits pourra être sanctionné par les instances judiciaires, un travail de restauration des relations sera possible tant auprès de la victime que de sa famille, excepté dans certains cas où la relation de la victime avec l'auteur n'est pas judicieuse du fait du phénomène d'emprise perverse du père.

Autres billets sur le livre de Jean-Pierre Vouche
1/ De l'emprise à la résilience
2/ Rupture des registres communicationnels
3/ Langage d'injonction en matière d’emprise
5/ C’est hors de l'emprise du père que les révélations peuvent se faire
6/ L'espoir de la résilience tient au fait que la parole va arriver à poindre hors de l'emprise
7/ Animation du groupe de parole SPIP
Repost 0
Published by Jean-Pierre Vouche - dans Inceste & résilience
commenter cet article
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 12:07

ScienceDirect

Emmanuel de Becker 

Service de psychiatrie infanto-juvénile, université catholique de Louvain, cliniques universitaires Saint-Luc et SSM Chapelle-aux-Champs, avenue Hippocrate 10, BP 2090, 1200 Bruxelles, Belgique


Received 15 February 2008; 
accepted 5 May 2008. 
Available online 19 May 2009.

Résumé

Concept actuel par excellence, la résilience ne fait pas encore consensus quant à sa définition. Poursuivant les travaux de Bowlby, Cyrulnik a participé à son utilisation dans les champs psychologique et psychopathologique francophones. L’article passe en revue les différents facteurs qui participent à la résilience : ceux liés à l’individu dont les bases neurobiologiques ne sont pas à négliger et ceux liés à l’environnement, qu’ils soient familiaux ou extérieurs à la famille. S’appuyant sur l’expérience clinique d’une équipe spécialisée dans l’évaluation et le traitement des situations de maltraitance d’enfants, l’auteur développe sa réflexion sur les facteurs opérants dans les cas spécifiques d’inceste.

Repost 0
1 septembre 2005 4 01 /09 /septembre /2005 20:51
Page 72

L'enfer des univers concentrationnaires et totalitaires n'est évidemment pas comparable avec le traumatisme de l'inceste qui n'a pas pour finalité l'extermination physique du sujet, mais l'on retrouve, dans les deux cas, la même culpabilité irrationnelle et la sidération qui enferment les victimes dans le silence et l'incapacité de dire l'épouvante. Cette culpabilité et cette sidération empêchent le dévoilement et entretiennent le non-dire. On sait avec Jorge Semprun que certains survivants des camps ne pouvaient pas en parler et que cet auteur a dû attendre lui-même presque un demi-siècle avant de pouvoir écrire dessus. De la même façon, une des caractéristiques de l'inceste est qu'il dure, souvent des années, avant que la victime puisse le dévoiler. La culpabilité dans les deux cas est différente, mais l'effet de sidération de la pensée semble similaire, empêchant de trouver les mots pour sortir de la confusion et enfermant de la même façon les victimes dans la solitude et l'incommunicabilité de leur souffrance.

Dans les deux cas, l'effet de sidération semble être contagieux et se traduit par le même phénomène social d'occultation du trauma de la conscience nationale. Les rescapés des camps se sont souvent retrouvés seuls pour gérer leur retour à la vie. Il a fallu attendre plusieurs décennies pour que s'esquisse une volonté politique de rompre ce silence. De la même façon, l'incrédulité et le déni social de l'agression sexuelle ont duré plus longtemps encore pour se transformer aujourd'hui en une véritable déferlante médiatique compassionnelle. L'État se sent coupable et un secrétariat aux victimes a même été créé, après des siècles de silence et de non-dit.
Autres billets sur le livre Questions d'inceste

1/ Questions d'inceste de G. Raimbault, P. Ayoun, L. Messardier
2/ L'inceste séducteur, le père avec la fille
3/ La pianiste de Michael Haneke
4/ L’inceste avec violence, le viol incestueux
5/ Une conception réductrice de l'inceste
6/ La rupture du lien de filiation
7/ Les réactions au traumatisme
9/ Ces mères qui n'ont pas réussi, ou pas voulu, ou pas su éviter l'inceste
10/ L'identité désorganisée des pères séducteurs
11/ Pourquoi les incestueurs en appellent-ils à l’insatisfaction conjugale ?
12/ L'interprétation du consentement par l’incestueur
13/ L'atteinte narcissique et la culpabilité pour la mère
14/ La valeur de la sanction pour l'agresseur et la victime
15/ La tragédie grecque et la littérature
16/ L'autonomisation
17/ Le devenir des pères agresseurs en prison
18/ Le pardon
19/ Anaïs Nin, un inceste choisi
20/ Deux sœurs dans les viols par inceste
21/ La recherche de sens – La valeur de l'écrit
Repost 0
Published by Questions d'inceste - dans Inceste & résilience
commenter cet article
18 février 2002 1 18 /02 /février /2002 13:11
Logo-Doctissimo.jpgSi l’on parle davantage de résilience aujourd’hui, c’est que nous sommes plus réceptifs à ce discours. Les affaires de pédophilie et de viols sortent de l’ombre, et les victimes, rongées par leur sentiment de culpabilité et de honte, osent un peu plus prendre la parole. Cette attitude "christique" (la nécessité de mourir pour pouvoir renaître) est très valorisée. Michel Hanus, spécialiste du deuil, en vient à se demander si en fait de résilience, il ne s’agirait pas tout simplement d’une forme de deuil avec ses 3 phases : le traumatisme, l’état dépressif, l’assimilation du deuil. Dans tous les cas, être résilient ce n’est pas être invulnérable, mais apprendre à résister aux traumatismes, en faisant appel à la confiance enfouie en chacun de nous et qui tarde parfois à s’exprimer…
Mathieu Ozanam
Psychologie mag – 2002
Repost 0
Published by Mathieu Ozanam - dans Inceste & résilience
commenter cet article

Cliquez sur les images pour accéder aux sources et références